Allocution de l’honorable Tony Clement, ministre de la Santé et ministre de l’Initiative fédérale du développement économique dans le Nord de l’Ontario

Le 4 octobre 2007
Winnpeg (Manitoba)

Je souhaite remercier sincèrement le premier ministre Harper et faire écho de ce qui me semble être l’opinion de nombreux parents au pays en vous disant qu’aujourd’hui est un grand jour pour les familles canadiennes. Je suis heureux d’être en compagnie du premier ministre, du ministre Stockwell Day et de mes autres collègues de la Chambre des communes pour le lancement de la Stratégie nationale antidrogue.

En tant que père de trois adolescents, je veux, comme tous les autres parents, que mes enfants puissent profiter pleinement de tout ce que le Canada a de bon à leur offrir.

Je souhaite qu’ils deviennent des adultes accomplis qui contribueront de façon importante à la société. Mais malheureusement, tout cela peut être mis en péril lorsque les jeunes se font offrir des drogues avant d’être suffisamment matures pour comprendre l’ampleur des conséquences de la consommation. Nous sommes tous profondément attristés, et je le suis particulièrement, de voir des gens vivre avec ces conséquences, ou en mourir.

Ainsi, tel que l’a mentionné le premier ministre Harper, notre gouvernement est grandement préoccupé par les préjudices et la douleur que cause la consommation de drogues aux familles. Nous prenons cette question très au sérieux. C’est d’ailleurs pourquoi notre Stratégie nationale antidrogue sera axée en grande partie sur l’éducation des Canadiens, en particulier des jeunes et de leurs parents, en ce qui concerne les effets néfastes, notamment sur la santé, de la consommation de drogues illicites.

Voilà pourquoi, en plus de la programmation à laquelle le premier ministre a fait référence, nous soutenons le Fonds pour les initiatives communautaires. Ce fonds permettra d’aider financièrement les collectivités et les organismes canadiens afin d’appuyer des initiatives relatives à la consommation de drogues illicites et aux facteurs sous-jacents qui contribuent à cette consommation.

Soutenu par un investissement de 9,6 millions de dollars par année, le Fonds pour les initiatives communautaires sera réorienté sur l’utilisation des drogues illicites afin d’harmoniser le programme aux objectifs du gouvernement. Le Fonds servira à réduire l’usage illicite de drogues à l’aide d’initiatives de prévention et de promotion de la santé chez les populations vulnérables, telles que les jeunes et les populations autochtones.

Je suis sûr que ces approches auront un effet déterminant et positif sur les familles et les collectivités canadiennes.

Ensemble, nous pouvons aider les jeunes à faire des choix santé. Nous les encouragerons à demeurer alertes et éveillés, et à profiter pleinement de toutes les possibilités que leur offre le Canada.

Merci.